Vol au dessus … d’un nid de merles !

le

Parfois, il nous arrive  au détour d’un pied de fraisiers de trouver un nid de merles lové au cœur de celui-ci.

Les oisillons ont leur bec jaune ouvert et attendent le ravitaillement de leurs parents … qui n’ont que peu de distance à parcourir. A peine quelques coups d’aile : ils sont en circuit court !

Quant aux coucous (sans allusion au film de Miloš Forman), chaque matin au lever  du jour et en fin de journée, nous les entendons. Et au cours de la journée nous ne l’entendons plus.

Un dicton nous dit à chacun d’avoir des pièces de monnaie dans nos poches en entendant  le chant du coucou,  car nous serons alors riches tout au cours de l’année…  Ayez donc toujours quelque argent dans vos poches lorsque vous entendrez le coucou !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.